POLE NATIONAL CIRQUE AUCH

Facebook

  • Accueil Saison 21 22
  • Franceprofonde 21 Bandeau Accueil
    France Profonde - La Grosse Situation - 17 et 18 mai
  • Les Etrangers Bandeau Accueil
    Les Étrangers - Année Zéro / Clément Bondu - 24 mai
  • Artus 21 Bandeau Accueil
    Artùs- 26 mai
  • Les Fables Bandeau Accueil
    Les fables... - Agence de Voyahes Imaginaires - 1er juin
  • Le Bal Bandeau Accueil
    Le Bal - Agence de Voyahes Imaginaires - 3 juin
  • Accueil Circ
  • Accueil Basinga Chateau Mons

Programme de spécialité arts du cirque première et terminale générales - BO du 22 janvier 2019

Arts du cirque
Préambule spécifique à l’enseignement de spécialité d’arts du cirque

L’enseignement des arts du cirque propose une approche sensible et poétique du monde ainsi qu’une expérience spécifique par la pratique régulière des disciplines circassiennes et par une double relation à autrui, partenaire et public, dans un contexte de représentation.
En cela, il contribue à une formation riche et singulière, personnelle et civique. L’élève précise en effet des choix affirmés et argumentés ; il conforte son adhésion à des valeurs essentielles : la liberté, la solidarité, la fraternité, la tolérance, le respect de l’autre autant que de soi-même.
La place du corps y est centrale, dans ses relations à l’espace, au mouvement, aux intentions et aux émotions. Dans sa diversité, l’expérience du cirque développe des qualités fondamentales chez les élèves (patience, rigueur, sensibilité, persévérance…). Cet enseignement permet l’épanouissement d’une identité singulière et de la confiance en soi et en l’autre. Il contribue à la formation d’un élève ouvert au monde et à ses cultures.
Comme dans tout enseignement artistique, pratique et théorie s’entremêlent.
Le cirque, par essence, s’inscrit au croisement des arts. Il est par son histoire, son répertoire, ses formes, et ses esthétiques, comme par ses dimensions économique, sociale ou politique, un objet autant qu’un vecteur de connaissances. Il invite à l’interdisciplinarité.
À partir des aptitudes qu’elles mobilisent, les quatre grandes familles de disciplines (pratiques acrobatiques, manipulations d’objets, jeu comique et dressage) sont autant de langages pour penser, créer et communiquer.
Les différents partenariats mis en œuvre sont essentiels à cet enseignement artistique. Ils facilitent la rencontre des artistes, des œuvres, des esthétiques, et la fréquentation des lieux de production et de diffusion. Ils sont un terrain de découverte des univers et des métiers du spectacle, d’autant plus riches et ouverts que leur visée n’est pas professionnalisante.

Option cirque, Lycée Le Garros
Option cirque, Lycée Le Garros
Option cirque, Lycée Le Garros, ©CIRCa


Enjeux et objectifs
   Acquérir une solide culture dans le domaine du cirque.
L’enseignement de spécialité développe une culture ambitieuse, accessible à tous les élèves, qu’ils aient ou non suivi l’enseignement optionnel en classe de seconde.
L’enseignement en classe de seconde a permis de construire des connaissances et des repères culturels et civiques, d’esquisser une première analyse des œuvres. Celui proposé en classe de première prend en compte la dimension expressive de cet enseignement en permettant à l’élève d’interroger le processus de création et d’analyser de manière critique les spectacles proposés, vus et créés.
Les élèves étudient de manière approfondie les questions historiques, esthétiques, techniques, sociales ou économiques qui fondent les arts du cirque. Ils acquièrent la connaissance des œuvres, des artistes, des lieux de production et de diffusion. Ils mènent une réflexion esthétique sur les arts du cirque, portent un regard critique sur les diverses pratiques circassiennes et accèdent peu à peu à une compréhension fine des enjeux de la représentation du corps dans la société. Sur ces différents aspects, les partenariats sont essentiels.
En fonction de leurs projets de création, collectifs ou plus personnels, les élèves mettent en relation le cirque et les autres arts avec d’autres domaines de la connaissance, humanistes et scientifiques, et en lien avec les autres enseignements de spécialité.

   • Vivre des expériences variées et penser l’articulation entre théorie et pratique.
Les connaissances théoriques éclairent les acquisitions pratiques. L’élève approfondit une ou deux disciplines circassiennes qui lui sont nécessaires pour créer et développer sa propre pratique, pour lui donner du sens et pour mieux l’orienter. Il apprend à gérer les risques inhérents à cette pratique pour se protéger tout en progressant. En s’appuyant sur l’analyse de spectacles de cirque il expérimente par la pratique le processus de création. C’est dans l’articulation entre savoirs, rencontre avec les œuvres et les artistes et expérience sensible et pratique que l’élève construit ses compétences.

   • Préciser son jugement pour définir ses choix d’orientation.
En première, l’élève confirme son choix d’orientation, ses intérêts, ses motivations, en affinant le regard qu’il porte sur les arts du cirque et sur sa propre pratique.
La dimension singulière que l’élève donne à sa démarche de création enrichit son parcours de formation et nourrit son projet d’orientation. Ces expériences créatrices permettent la construction d’un jugement personnel, toujours plus étayé, argumenté et critique. Il apprend à préciser ses questionnements, ses choix, ses lectures en fonction de sa pratique. La découverte des métiers artistiques, techniques ou administratifs, propres au domaine du cirque et au spectacle vivant, l’aide à construire son projet d’orientation. Les expériences artistiques vécues en classe de première lui permettent d’identifier ce qu’il approfondira en classe terminale.

Option cirque, Lycée Le Garros
Option cirque, Lycée Le Garros
Option cirque, Lycée Le Garros


Compétences
   Pratiquer une ou deux disciplines et situer sa pratique au sein de l’histoire de trois grandes familles du cirque (pratiques acrobatiques, manipulations d’objets, jeu comique).
En classe de première, l’élève fait un choix parmi les familles du cirque pour se spécialiser dans une ou deux disciplines. Il mène un travail assidu et autonome pour mesurer les étapes à franchir, se préparer, évoluer en réalisant figures, prestations ou prouesses, récupérer, en préservant son intégrité physique et en évoluant en toute sécurité dans des dispositifs scénographiques variés.

   • Identifier et mettre en œuvre les différentes étapes du processus de création collective.
L’élève apprend à gérer les différents paramètres inhérents à la création collective d’un spectacle (intention, composition, scénographie…). Il apprend à s’intégrer dans un processus de création collective qui l’amène à exprimer, à défendre mais aussi à faire évoluer ses choix. Il utilise des procédés simples d’écriture et de composition et développe sa créativité. L’élève est amené à présenter, au sein de ce collectif, son travail en public.

   • Assister au spectacle pour éprouver des émotions, construire une culture et préciser son jugement.
La venue au spectacle est l’occasion de construire chez l’élève une véritable culture, visant à construire une analyse personnelle argumentée. L’élève est capable d’identifier les intentions, les effets recherchés par les artistes et leur réception par le public. Il apprend à rendre compte de son travail d’analyse à l’écrit comme à l’oral. À cet effet, il peut utiliser un carnet de bord, éventuellement numérique, qui constitue un lieu de réflexion, de recherche, d’expression personnelle, d’analyse et de jugement critique.

   • Questionnement : « Comment trouver ma place dans une création collective ? »
L’enseignement de spécialité d’arts du cirque réunit des élèves motivés et désireux d’acquérir et d’exprimer un savoir et des compétences approfondis. La démarche de création et son processus sont au cœur de l’enseignement de la classe de première où l’élève explore et renforce ses compétences : ce travail lui permet de s’investir dans une présentation collective, tout en affirmant un choix parmi les disciplines. Les dimensions économiques, politiques, éthiques du cirque sont interrogées, notamment à l’occasion de spectacles et de rencontres avec des artistes. La démarche créatrice s’enrichit de la danse, du jeu d’acteur, des éléments constitutifs de la composition.
Ainsi il tente pas à pas de répondre à la question : « Comment trouver ma place dans une création collective ? ».


Situations d’enseignement
   • Connaître le cirque, l’histoire de ses familles de disciplines et ses imaginaires.
Le choix et la pratique d’une discipline de cirque impliquent l’acquisition d’une culture spécifique. Il convient que l’élève connaisse son histoire, le répertoire, les artistes et les compagnies qui lui sont liées. Ce travail le conduit à interroger les valeurs symboliques portées par cette discipline. L’enseignement de spécialité en première propose à l’élève un panorama du cirque qui lui permet de se repérer dans les formes et les esthétiques. En interrogeant les dimensions poétiques ou symboliques du cirque en lien avec les choix esthétiques des artistes, le lycéen réfléchit à ce qui constitue l’essence du cirque, ainsi qu’à la manière dont le cirque se nourrit des autres formes artistiques et les inspire. Il étoffe son répertoire, constitué au fil des recherches, des rencontres, des visites, et des spectacles. À cet égard, il est recommandé de proposer le plus grand nombre possible de rencontres, de visites, et de spectacles au cours de l’année.

   Connaître les institutions et les contextes des métiers du cirque.
L’élève s’initie au contexte économique et social du cirque, par la fréquentation des structures partenaires, des écoles, des entreprises, des artistes, des compagnies. Il prend connaissance des parcours de formation.

   Connaître et s’approprier des démarches et des procédés de composition dans le processus de création collective.
L’élève explore une démarche de recherche et de personnalisation (reprise, imitation, appropriation, invention de formes, d’agrès, de séquences, de mouvements…). La dimension collective du cirque est au cœur de cette démarche créatrice (imiter, synchroniser, faire avec, faire contre, improviser…). L’élève se nourrit de l’énergie et du potentiel offert par le groupe pour structurer sa proposition personnelle, travailler des transitions ou des variations, rechercher des images, effectuer des prouesses. L’étude du processus de création engagé par un artiste vient enrichir son expérience.

   Maîtriser les outils permettant de rendre compte de ses expériences.
L’élève est amené à rendre compte de la pluralité de ses expériences tant à l’écrit qu’à l’oral. Le carnet de bord, recueil des connaissances construites au fur et à mesure de son parcours dans l’enseignement, constitue le lieu privilégié où il rend compte de ces expériences. Il est également capable de déployer un propos étayé et argumenté qui peut prendre la forme d’une note d’intention, d’un exposé oral ou d’un entretien avec un jury. Il apprend à construire son portfolio de compétences, à identifier ses atouts et ses points faibles pour nourrir son projet d’orientation vers la classe terminale.

Option Cirque Lycee Garros
Option Cirque Lycee Garros
Option Cirque Lycee Garros

 

Attendus de fin de première
   • Réaliser un travail singulier de création circassienne collective.
   • S’engager corporellement et publiquement en explorant la relation à soi, la relation à l’autre, la relation à l’environnement.
   • Mener une analyse réflexive sur un mouvement, une œuvre, un artiste, en les resituant dans leurs contextes.
   • Élaborer son « portfolio de compétences » et le faire valoir.

 Évaluation
L’évaluation des apprentissages est un outil au service de la formation des élèves. Le professeur conçoit des situations d’évaluation qui permettent de révéler le degré d’acquisition des compétences à un moment donné du parcours de l’élève.
Une évaluation continue, progressive et explicite des apprentissages est assurée pour tous les élèves. Cette évaluation est en cohérence avec les compétences visées en classe de première. Elle s’appuie, a minima, sur les éléments suivants :
   • créer, interpréter et présenter une création circassienne collective en lien avec le questionnement de la classe de première « Comment trouver ma place dans une création collective ? » ;
   • analyser sa prestation (notamment par la captation vidéo) au sein du collectif ;
   • produire, présenter son carnet de bord en restituant oralement l’ensemble des expériences circassiennes vécues ;
   • construire un propos oral ou écrit qui témoigne d’une capacité d’analyse des arts du cirque et de la connaissance des disciplines choisies.

Télécharger le document de présentation pdf (2021/2022)

★★ Télécharger le dossier de candidature pour la rentrée 2002/2023 ★★

★★ Voir le clip de présentation de l'enseignement :


★★ Voir le reportage réalisé par France 3 Occitanie (2017) : 

 

Pour tous renseignements :
Lycée Le Garros
1 bis rue Darwin - BP 60529 - 32021 Auch cedex 9
05 62 60 15 30 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.