POLE NATIONAL CIRQUE AUCH

Facebook

  • un pnac c'est quoi 3
  • un pnac c'est quoi 2
    Flux tendu - Cie L'Eolienne ©Ian Grandjean
  • un pnac c'est quoi 1

C'est quoi, un Pôle National Cirque ?

C’est en 2001 que Catherine Trautmann, Ministre de la Culture, lance « L’année des arts du Cirque » et désigne 11 pôles cirque.

  • le soutien à la création par des résidences de compagnies, des coproductions et l’accompagnement de projets
  • l’élargissement de la diffusion des arts du cirque par des programmations régulières, notamment en collaboration avec d’autres structures d’action culturelle
  • la sensibilisation des publics aux arts du cirque en liaison avec les actions de soutien à la création et à la diffusion et par des partenariats avec les mondes scolaire et associatif
  • l’accompagnement de la structuration de la profession et du cheminement des artistes.

Dès lors un réseau se crée, qui se rassemble régulièrement, (chaque année lors du Festival Circa), et milite pour la reconnaissance de ces missions sous la forme d’un label.

A l’occasion de la conclusion des « Entretiens de Valois » et avec le soutien des organisations syndicales, le Ministère de la Culture crée en 2010 le label « Pôle National des Arts du Cirque». Le Cirque dispose alors de structures labélisées, comme les autres arts vivants (Théâtre, Danse, Musique, arts de la rue).


Définition et critères

Les pôles nationaux cirque (PNC) sont des établissements de référence pour les arts du cirque centrés sur des missions de production et de diffusion.

S’inscrivant dans la charte des missions de service public pour le spectacle du 22 octobre 1998, ils contribuent, par leur expertise et leur capacité à développer des réseaux, à la structuration et au rayonnement des arts du cirque, ainsi qu’au renouvellement des formes et des esthétiques.

Ils promeuvent des actions pérennes sur leurs propres territoires, en coopération avec d’autres structures régionales, nationales et internationales.

Les PNC sont dotés de locaux permanents pour accomplir leurs missions : espaces de représentation (cirques en dur, chapiteaux en fixe et/ou itinérants, salles de théâtre, …), espaces d’accueil pour les résidences, terrains équipés pour l’accueil des chapiteaux, etc.

Ils sont fondés sur un projet artistique et culturel porté par un professionnel, répondant aux missions fondamentales des pôles nationaux pour les arts du cirque définies dans le cahier des charges.

Ce projet est précisé et validé par un contrat d’objectifs pluriannuel, cosigné par l’État et les collectivités territoriales.

Les autres pôles nationaux cirque

AGORA
Centre Culturel PNAC Boulazac Aquitaine
Boulazac (Dordogne)

Cirque Jules Verne
Pôle régional des arts du cirque et de la Rue d’Amiens Métropole
Amiens (Somme)

Cirque-Théâtre d’Elbeuf
Centre des arts du cirque - Normandie
Elbeuf (Seine Maritime)

La brèche
Pôle national des arts du cirque de Normandie / Cherbourg
Cherbourg (Manche)

La Cascade
Pôle national des arts du cirque Ardèche / Rhône-Alpes
Bourg Saint Andéol (Ardèche)

La Verrerie
Pôle national cirque Languedoc-Roussillon
Alès (Gard)

Le Carré Magique
Pôle national des arts du cirque en Bretagne
Lannion (Côtes d’Armor)

Le Prato
Pôle des arts du cirque
Lille (Nord)

Le Sirque
Pôle national des arts du cirque de Nexon en Limousin
Nexon (Haute-Vienne)

Théâtre Firmin Gémier / La Piscine
Pôle national des arts du cirque – Ile de France
Châtenay Malabry (Hauts de Seine)

L’accompagnement des arts du cirque et des équipes ne saurait reposer sur ces seules structures. De nombreuses autres œuvrent, militent, s’engagent.

Certaines d’entre elles sont regroupées en France au sein de l’association Territoires de Cirque historiquement fondée par les pôles cirque.

Au niveau européen, le réseau Circostrada en rassemble également.

Pour en savoir plus sur les réseaux d’acteurs et centres de ressources en matière d’arts du cirque, rendez-vous sur Ressources et réseaux .